Mater la Bête de la douleur du mal de dos à l’aide d’exercices

Vous asseoir, vous tourner, se fléchir et même marcher peut être difficile et, par conséquent, il est tentant de réduire le niveau d’activité. Malheureusement, c’est la pire chose que vous puissiez faire !
Moins vous en faites et plus cela va faire mal.
Pensez-y de cette façon.
Lorsque vous ne faites rien pour améliorer la douleur, pourquoi vous vous attendez à ce que ça s’améliore comme ça, d’un simple claquement de doigt ?
En d’autres termes, si vous n’effectuez pas des exercices spécifiques et adaptés comme vous pouvez les trouver ici :

les maux de dos

Comment vos muscles peuvent-ils se renforcer et donc soutenir et renforcer votre dos ?

Les douleurs lombaires sont le résultat de deux facteurs : émotionnel et physique.
Ils sont étroitement liés et ne peuvent pas être séparés. Les exercices contre le mal au dos ne concernent pas seulement les muscles.
Les douleurs au dos dépendent aussi de votre état mental qui vous fait croire que le manque d’exercice est le remède aux maux du dos. L’exercice peut vous aider à ajuster votre attitude, mobiliser des endorphines et de renforcer votre dos.

Bien sûr, une certaine douleur dans le bas du dos notamment peut avoir besoin de correction chirurgicale si c’est le résultat d’une maladie dégénérative, par exemple. Mais même dans cette situation, l’exercice sert le même but. Il contribue à réduire significativement le mal au dos que vous rencontrez dans l’attente d’une chirurgie en renforçant les muscles. Construire des muscles du dos forts vous aidera également à récupérer plus rapidement de la chirurgie. L’exercice précis et adapté est tout simplement bon pour vous si vous avez mal au dos.

Les exercices contre le mal du dos incluent une variété d’exercices qui incluent même des exercices aérobiques. Les muscles et les vertèbres de votre dos représentent tout simplement un sous-ensemble de votre structure musculaire et osseuse globale. Quoi que vous fassiez en faveur de la santé de votre dos bénéficie à l’ensemble du système, et cela fonctionne dans l’autre sens aussi. Meilleure est la forme et la santé de votre corps en général, le meilleur c’est pour votre dos. Si vous êtes hors de forme ou en surpoids, ces deux conditions peuvent contribuer à favoriser le mal de dos.

 

Vous pouvez faire ces exercices à la maison (sans contre-indications expresse de votre médecin de tout exercice). La chose importante est de les faire régulièrement. Vous ne pouvez pas les faire pendant quelques jours puis ensuite abandonner et vous attendre à voir des résultats. Si vous poursuivez le programme, vous serez étonné(e) de voir comment votre état s’améliore et que votre mal au dos s’atténue fortement jusqu’à dans la plupart des cas disparaître.

Veillez à suivre scrupuleusement les recommandations et les mouvements, apprenez à connaître votre dos et combattez avec succès le mal du dos.

7 Causes communes des maux de dos

Dans certains cas, la cause des maux de dos reste mystérieuse malgré les examens et tests médicaux. En partie, c’est parce que tout le monde est différent – des problèmes qui causent la douleur dorsale sévère chez une personne particulière peut ne provoquer aucun symptôme chez une autre personne.

exercice pour le dos

La plupart des causes de mal au dos ne sont pas graves ou mortelles.

Prenez soin de votre dos, il est très précieux. Dites non au mal au dos et maintenez-le en bonne santé (ou faites-lui retrouver la santé) grâce à :

les maux de dos

Bien que dans de rares cas, ceci peut signaler un problème médical plus sévère. Voici les « coupables » potentiels les plus courants.

1. Trop et trop tôt

Votre dos peut vous faire mal après votre première séance d’entraînement sportif depuis longtemps ou lors d’une journée de déneigement agressif ou simplement le fait de travailler dans votre jardin ou dans la cour. Dans ces cas, vous avez peut-être étiré ou tendu un muscle ou ligament.
Les mouvements qui impliquent une flexion, des torsions ou le fait de soulever des choses lourdes sont parmi les causes les plus susceptibles de déclencher des douleurs au dos. Mais même le fait d’être trop longtemps assis peut causer de l’inconfort à ce niveau. Le mal de dos issus de mouvements qui sollicitent trop et trop vite le dos se résout habituellement de lui-même en quelques jours.

2. Les lésions discales ou la dégénérescence

Comme vous prenez de l’âge, les disques qui se situent entre chaque vertèbre s’abiment, se détériorent. Vous pouvez ressentir de la douleur, car ils perdent leur capacité d’amortissement et les vertèbres frottent les unes contre les autres. Les médecins appellent cela maladie dégénérative du disque.

douleur de dos
 Parfois, le contenu des disques (noyau pulpeux) s’écoule de ces derniers, entraînant un déplacement d’une partie d’un disque et ce trouble est appelé une hernie discale. La pression du fluide peut causer des douleurs lombaires, tandis que le fluide qui fuite peut irriter les nerfs voisins, provoquant une gêne qui descend vers une ou les deux jambes.

3. Des problèmes d’alignement

La scoliose, une courbure anormale de la colonne vertébrale, se développe souvent pendant l’enfance ou l’adolescence. Mais elle peut ne pas causer de la douleur de dos jusqu’à l’âge mûr ou plus tard, quand cela commence à exercer une pression croissante sur les nerfs au sein de votre moelle épinière.
Une affection dégénérative appelée spondylolisthésis se produit lorsque les ligaments tenant votre colonne vertébrale en place s’usent au fil du temps. Les vertèbres peuvent glisser hors de la bonne position, glisser vers l’avant jusqu’à ce que l’une s’étende au-dessus d’une autre. Ceci devient douloureux lorsque les os commencent à comprimer les nerfs rachidiens.

Les problèmes d’alignement ne trouvent pas toujours leur origine dans le dos. Des douleurs ou des déformations dans le pied ou la cheville peuvent changer la façon dont vous marchez, étirer des ligaments et des tendons au-delà de leur aire normale. La douleur et l’arthrite qui touche le bas du dos peut alors s’ensuivre.

4. Des fractures

Vous pouvez casser une vertèbre lors d’une chute ou un autre accident. Mais le plus souvent, les fractures se développent en raison de la maladie osseuse qu’est l’ostéoporose. Au fil du temps, vos vertèbres peuvent s’effriter, ce qui peut causer de la douleur lorsque vous vous déplacez ou lorsque les os compriment les nerfs.

5. Les infections et les tumeurs

Rares mais graves, les infections peuvent frapper les vertèbres, un état appelé ostéomyélite. Ou vous pouvez développer la spondylodiscite, l’inflammation des disques entre les vertèbres. Le gonflement qui en résulte peut envoyer des signaux de douleur le long de la moelle épinière jusqu’au cerveau.

Le cancer est également rare, mais peut causer de la douleur du dos lorsque les tumeurs se forment le long de la moelle épinière. Certains cancers commencent dans le dos, mais le plus souvent ils se forment lorsque le cancer dans une autre partie due corps se propage. Si vous avez des douleurs de dos et un historique de symptômes concernant le cancer ou d’autres symptômes tels qu’une perte de poids inexpliquée, votre médecin peut rapidement vous faire passer des tests d’imagerie pour repérer des tumeurs.

6. Des problèmes de santé dans d’autres parties de votre corps

Des maladies qui affectent d’autres organes – et pas seulement les muscles et les articulations de votre dos – peuvent causer des douleurs dans ou près de votre bas du dos. Il s’agit notamment des calculs rénaux ou des infections, des infections sexuellement transmissibles et l’endométriose, dans laquelle le tissu qui tapisse l’utérus se développe ailleurs dans le corps. Les femmes enceintes développent fréquemment des maux de dos et également, il en est ainsi des personnes atteintes de fibromyalgie, ce qui provoque de la fatigue et des douleurs musculaires dans tout le corps.

7. La sténose spinale

Si vous avez une maladie dégénérative du disque, votre corps peut réagir en développant un nouvel os pour aider à soutenir votre colonne vertébrale. Cette croissance osseuse peut presser les nerfs de la moelle épinière, entraînant des douleurs dans le dos ou un engourdissement descendant dans vos jambes. Souvent, ce problème affecte votre capacité à marcher et nécessite un traitement chirurgical.

Tout ceci constitue cependant des cas extrêmes. Pensez à renforcer votre dos, à en prendre soin et à écarter les douleurs existantes grâce à nos exercices pour le dos plébiscités ICI.

Traiter le mal au dos à l’aide de thérapies alternatives

Guérir le mal au dos en utilisant des approches alternatives rencontre de plus en plus de succès. La médecine moderne s’est toujours concentrée jusqu’à récemment uniquement sur les aspects physiques de la douleur. Mais maintenant, les médecins se rendent compte que la douleur est contrôlée par le mental et les émotions autant que par le corps physique.

Des méthodes alternatives de contrôle de mal du dos ont été adoptées par des personnes pour une variété de raisons. Certaines personnes ne sont pas satisfaites des résultats de thérapies traditionnelles et veulent éviter la chirurgie si cela est possible. Beaucoup de gens ne sont pas heureux d’être obligés de prendre des médicaments pour rendre la douleur supportable. D’autres encore utilisent des thérapies alternatives en liaison avec les approches traditionnelles de la guérison du mal de dos comme un moyen de prendre le contrôle de leur douleur. La médecine alternative est devenu si populaire, et un tel succès dans de nombreux cas, que les compagnies d’assurance et mutuelles prennent en charge certains de ces traitements. Cela aurait été impensable il y a 10 ans.

Si vous êtes une de ces personnes qui souffre de mal de dos depuis des années et rien de ce que propose la médecine traditionnelle ne semble fonctionner, les thérapies alternatives valent la peine d’être essayées. Si vous choisissez de tester l’une des méthodes suivantes pour la guérison de maux de dos, assurez-vous que vous utilisez un praticien légitime, expérimenté et qualifié.
C’est ce que pouvez trouver justement ci-dessous :

douleurs lombaires

Voici un aperçu des principales méthodes alternatives :

L’acupuncture existe depuis longtemps déjà, et est maintenant entrée dans le traitement traditionnel pour guérir le mal au dos. Les Chinois ont développé la pratique de l’acupuncture grâce au postulat que vous pouvez contrôler la force de vie dans le corps en utilisant des aiguilles insérées sans douleur à des points spécifiques dans le corps. L’Occident (mais son approche est différente et son appréhension de l’acupuncture limitée par son propre vision) croit que l’acupuncture agit sur les aspects psychologiques de la douleur en libérant des endorphines. Mais ça n’a pas vraiment d’importance si cela contribue à soulager le mal de dos.

La phytothérapie est une autre approche alternative qui a été adoptée par des personnes souffrant de douleurs dorsales. Cette approche est idéale pour ceux qui veulent essayer tout ce qu’ils peuvent pour guérir le mal au dos avant de prendre des médicaments. Il existe des centaines d’herbes, huiles, baumes, onguents et des herboristes utilisant des extraits pour détendre les muscles, faciliter la libération d’endorphines et réduire le stress causant un rétrécissement du muscle.

Encore un autre approche alternative du mal au dos est l’utilisation du massage. Le massage thérapeutique est la thérapie de massage musculaire profond qui détend tout le corps. Il fonctionne sur le même principe que le conditionnement physique général par le biais de l’exercice physique. Si votre corps tout entier est détendu et les flux sanguins sont améliorés, il est possible de réduire la douleur localisée, comme le mal de dos. Guérir la douleur dorsale à l’aide de cette méthode alternative se concentre sur le rétablissement de l’équilibre musculaire, l’amélioration de la flexibilité et l’accroissement de la mobilité.

Si vous n’êtes pas heureux avec les approches actuelles de maux de dos la guérison, n’hésitez pas à envisager les thérapies alternatives qui ont fait leur preuve.
Quel bonheur de d’identifier, de comprendre, de corriger et d’éliminer le mal de dos et de fortifier ce dernier grâce à :

 

mal au dos

Mal de dos – Douleur lombaire ou lombalgie

Déterminer la cause exacte de la douleur lombaire peut être difficile, mais pas impossible. Il en existe de nombreuses sources, et comprendre la structure de la colonne vertébrale, le système musculaire et ligamentaire est la première étape.
L’étape suivante, bien sûr, est la détermination d’une solution qui permettra de soulager et d’éradiquer la douleur et vous trouverez ceci grâce à :

douleur au dos

Comme tous ceux et celles qui ont eu mal au dos pourront en témoigner, le mal du dos peut constituer un fort invalidant problème et très douloureux de surcroît.

La douleur lombaire peut être le résultat d’un problème ou de nombreux problèmes.

La colonne vertébrale est divisée en 3 sections principales :

– courbe cervicale au niveau du cou,

– courbure thoracique dans le haut et le milieu du dos,

– courbe lombo-sacrée dans le bas du dos.

La courbe lombo-sacrée est composé de cinq vertèbres, et ces cinq vertèbres effectuent une grande partie du travail du rachis. Ces vertèbres supportent le plus de poids et sont destinées à soutenir de nombreuses activités telles que le levage. C’est pourquoi vous entendez toujours des recommandations incessantes à « soulever avec vos jambes et non pas avec votre dos ».

Pour que la colonne vertébrale fonctionne correctement, les muscles du dos doivent être forts et sains. Le dos tout entier possède une série de muscles qui lui sont attachés, mais les muscles spinaux courent le long des vertèbres du bas du dos.

Ces muscles sont souvent la source de la douleur lombaire et des spasmes musculaires dans cette même partie. D’autres muscles sont connectés aux vertèbres et connectent l’avant du corps au dos. La conception complexe du corps ne cesse d’être fascinante…

La lombalgie peut entraîner de nombreux problèmes différents liés à des os de la colonne et des muscles. La douleur du dos peut provenir de toutes les vertèbres ou tout simplement les muscles, mais elle peut aussi résulter d’une combinaison de problèmes à la fois. Cela donne une idée de la façon dont il peut être difficile de définir la source exacte de la douleur lombaire.

D’autre part, le bas du dos fait partie d’un système d’os, de muscles et de ligaments. Donc, les thérapies efficaces contre le mal au dos dans sa partie inférieure, doivent concerner le dos dans son ensemble afin de développer un dos fort résistant à la détérioration.

La lombalgie survient dans la plupart des cas, à la suite d’une blessure musculaire ou ligamentaire. Vous entendez souvent des personnes dire que le bas du dos leur fait mal, parce qu’ils ont un mouvement de torsion malheureux du dos ou qu’ils ont soulevé quelque chose de trop lourd pour eux. De nombreux cas de douleurs lombaires sont dues à des problèmes musculaires ou ligamentaires, combinés à un problème de disque. C’est comme la question de la poule et l’œuf. Parfois, les muscles sont tendus en raison de la compensation nécessaire des problèmes de disque. Certains médecins pensent que l’ensemble du rachis peut se déséquilibrer de compensations erronées de problèmes de mal de dos. Si vous avez déjà eu une jambe douloureuse et vous êtes retrouvé(e) avec une hanche plus douloureuse du fait d’avoir marché de façon incorrecte, vous comprendrez comment cela se passe.

Les causes de la douleur lombaire ou lombalgie comprennent la fatigue musculaire, les hernies discales, les déchirures ligamentaires ou les entorses, les inflammations des articulations vertébrales et le glissement des vertèbres pour n’en nommer que quelques-unes.

Sachez renforcer, réaligner et soigner votre dos pour ne plus en souffrir grâce à des exercices précis conçus par des professionnels, en vidéo, en cliquant juste ci-dessous :

exercice pour le dos

Le mal de dos – Un point sur la douleur du haut de la colonne vertébrale

Lorsque vous ressentez une douleur dans le haut du dos, il survient dans ce qu’on appelle la courbe cervicale qui est composée des vertèbres C1 à C7. Les vertèbres sont les os de votre colonne vertébrale et cette section de la colonne vertébrale possèdent moins de mobilité que les os du milieu de la colonne vertébrale. Les os de la courbe cervicale ont un rôle très important : ils soutiennent votre tête. En d’autres termes, vous pouvez tenir votre tête grâce à votre colonne vertébrale supérieure et les muscles qui lui sont liés. La courbe cervicale, sert aussi à protéger les nerfs qui partent de votre cerveau jusqu’au reste de votre corps.

Myosite : cause de la douleur au dos

Étant donné que les os du haut du dos ont moins de mobilité que le milieu de la colonne vertébrale, le mal au dos de cette partie supérieure est le plus souvent dû à une blessure musculaire ou une myosite. La myosite est une inflammation des muscles. Heureusement, les os dans cette partie rencontrent rarement des problèmes comme les hernies discales.

Stress : facteurs de la douleur au dos

La communauté médicale est de plus en plus convaincue que le stress peut causer la douleur au dos. Muscles stressés et crispés dans le cou qui entoure la courbe cervicale peuvent y entraîner des douleurs.
Par exemple, une « nuque raide » peut être ressentie comme une douleur dans le cou et le haut du dos.
Les muscles tendus restreignent encore davantage la mobilité déjà relativement et naturellement limitée de cette partie de la colonne vertébrale.

Autres causes de la douleur au dos

Parmi les autres causes, outre des blessures ou le stress, du mal du dos (haut du dos), on trouve notamment ce qui suit :

– l’ostéoporose,
– les pathologies touchant les disques,
– les mauvaises postures,
– le fait de soulever incorrectement quelque chose de lourd.

Ce ne sont certainement pas toutes les causes, mais elles sont les plus fréquentes.
La plupart des gens éprouvent des douleurs habituelles du haut du dos à cause la plus commune de toutes les raisons : dormir avec un mauvais positionnement sur l’oreiller.
Cela paraît si simple, mais peut entraîner un mal du dos invalidant pendant quelques jours.
Les blessures les plus graves à la colonne vertébrale supérieure sont généralement dues à des événements tels que les accidents de voiture ou les accidents survenant lors de la pratique d’un sport.

Le mal de dos – Difficultés de cerner la douleur au dos

Le traitement du mal au dos dans sa partie supérieure dépend de la cause de la douleur, naturellement.
Il peut être tout aussi difficile de cerner la cause exacte de la douleur dans le haut du dos que ça l’est de la repérer pour le milieu et le bas de cette partie du corps. Mais même si le médecin ne peut pas en localiser la cause exacte, si elle n’est pas due à une blessure des vertèbres, vous pouvez toujours trouver un soulagement et même à une élimination du mal au dos à travers un certain nombre de méthodes qui ont fait leurs preuves comme ici :

le mal de dos

Oh Mon Douloureux mal de dos… !!!

Combien de personnes connaissez-vous dans votre vie qui se sont plaintes de maux de dos ?

C’est sans doute un assez grand nombre.

Maintenant, pensez au nombre de réponses que vous avez reçues quand vous leur avez demandé où ça fait mal.

C’est le mal de dos, mais c’est aussi la douleur qui peut se produire n’importe où le long du dos ou sur les côtés et provoquer des problèmes dans les jambes. Ce peut être un problème chronique insaisissable et qui va et vient, ou qui demeure et dure et dure encore… Alors, prenez le taureau par les cornes et débarrassez-vous en à l’aide de :

mal au dos

Presque tout le monde a connu un mal du dos, que ce soit par exemple et entre autres, après avoir soulevé quelque chose de trop lourd ou du fait de s’endormir sur le canapé dans une position inconfortable. La douleur peut aller de la douleur d’un muscle du dos à une douleur issue d’une situation plus critique comme le fait d’un disque abîmé. La douleur peut être légère ou sévère. Mais ce que beaucoup de gens ne savent pas, c’est que la douleur du mal au dos peut aussi être le résultat des deux facteurs : émotionnel et physique. Le stress joue un rôle dans la douleur dorsale, tout comme c’est le cas pour le reste de notre vie.

Avoir mal au dos peut être une expérience malheureuse à moins que vous ne preniez des mesures pour atténuer, voire éliminer le problème. La douleur peut prendre tant de formes et certains ne semblent même pas être reliées au mal de dos. Par exemple, les jambes qui éprouvent des sensations d’engourdissement ou des picotements aux pieds peuvent en fait être le résultat de problèmes de dos. D’autres symptômes courants liés à des troubles du dos sont les suivants :

– élancements de douleurs qui descendent les jambes,

– douleur lancinante qui vont et viennent,

– pas de douleur dans le dos mais des douleurs dans les jambes,

– mal de dos qui se produit uniquement lorsque vous effectuez certains mouvements,

– faiblesse dans le dos ou dans les jambes avec une douleur intermittente.

Un des symptômes les plus insaisissables, c’est quand il n’y a pas de mal de dos, mais que vous continuez à avoir une myriade d’autres symptômes difficiles à cerner. Par exemple, vos jambes ont une sensation de picotements accompagnée par une faiblesse, mais le dos ne fait pas mal du tout. Ces sortes de symptômes se traduisent souvent pour une personne de retarder une visite chez le médecin et de prendre des mesures correctives, parce que les symptômes ne semblent pas assez sévères.

Le mal de dos est une réalité de la vie pour les êtres humains. On estime que près de 80% des personnes sont affectées par une forme de mal au dos. Les douleurs dorsales peuvent attaquer n’importe qui aussi. Ce n’est pas seulement un problème pour les travailleurs d’entrepôt ou des personnes qui se tiennent debout sur leurs pieds toute la journée sur des planchers de béton…
Il peut toucher exemple les femmes qui restent à la maison pour élever leurs enfants, les seniors qui jouent au golf régulièrement, les adolescents transportant sur leur dos des cartables lourds, etc… Il peut être difficile de cerner le problème, et une fois découvert, difficile à corriger.

Heureusement, il existe plusieurs façons de traiter le mal du dos. Vous pouvez soulager la douleur en utilisant un certain nombre de thérapies allant de la réduction du stress à la chirurgie.
Le mal de dos peut être contrôlé et/ou guéri dans la plupart des situations. Si vous éprouvez un mal de dos et avez besoin de soulagement, la première étape est de prendre le contrôle de la situation, de la comprendre puis de fortifier votre dos et d’éliminer votre mal du dos.

L’anatomie du mal au dos

La constitution anatomique de la colonne vertébrale est l’un des plus habiles entreprises de la nature et permet de se familiariser avec les manifestations du mal au dos. Elle est conçue pour être incroyablement forte, mais également très flexible, afin que nous puissions bouger et nous mouvoir dans toutes les directions. Avec des exercices appropriés, vous pouvez préserver la santé de votre dos et aussi vous débarrasser du mal au dos grâce à :

le mal au dos

Toutefois, la colonne vertébrale est également soumise à des forces souvent fortes dans la vie quotidienne (par exemple une mauvaise posture, en soulevant un sac de courses, lors d’activités récréatives, de chocs soudains et à cause beaucoup de travail de bureau sédentaire). Beaucoup de structures différentes de la colonne vertébrale sont capables de produire le mal de dos.

Quelques-unes des causes les plus communes du mal de dos incluent :

– irritation des racines de nerfs de taille importante qui sortent de la colonne vertébrale et se dirigent dans les jambes et les bras,
– irritation des nerfs plus petits de la colonne vertébrale,
– tensions, efforts sur les grands muscles du dos,
– blessures aux os, ligaments ou articulations de la colonne vertébrale.

Mal au dos – De quoi se compose la colonne vertébrale ?

Il existe trois grandes régions de la colonne vertébrale :

– la colonne cervicale (cou) – dispose de sept vertèbres (segments), et la plupart des rotations du cou concerne les deux premiers segments.

– la colonne thoracique (haut du dos) – est composée de douze vertèbres (segments) et voit son mouvement limité à cause du support de la cage thoracique, ce qui rend cette région moins sensible aux blessures. Toutefois, les côtes sont connectées avec la colonne vertébrale au moyen d’une articulation synoviale et ces articulations deviennent souvent irritées par le stress, la tension orthostatique ou à cause de rapides mouvements de rotation de la colonne vertébrale (comme lors du démarrage d’une tondeuse à gazon). Cela peut conduire à une lancinante situation de douleur qui est souvent mal diagnostiquée.

– la colonne lombaire (bas du dos) – dispose de cinq vertèbres (segments) qui partent du bas de la colonne lombaire thoracique jusqu’au niveau du sacrum. Le sacrum est situé au bas de la colonne vertébrale et se trouve entre le segment inférieur lombaire et le coccyx.

Le sacrum est un os de forme triangulaire et se compose de cinq segments qui sont fusionnés et qui sont connectés à des articulations du bassin et de ce qui est appelé les articulations sacro-iliaques.

Les vertèbres sont empilées les unes sur les autres avec un disque entre chacune d’elles. Toutes les vertèbres agissent comme une colonne de support pour maintenir la colonne vertébrale. Cette colonne supporte environ la moitié du poids du corps, l’autre moitié est supporté par les muscles.

Cinquante pour cent du mouvement de flexion vers l’avant se produit au niveau des hanches, et cinquante pour cent se produit au niveau du rachis lombaire. La plus grande partie du mouvement est concentrée dans les deux derniers segments de la colonne vertébrale, et ces segments sont les plus susceptibles de se briser au fil du temps et de devenir une source de mal au dos et de douleur.

Mal du dos – Quelles sont les sources communes du mal au dos ?

Disques

Le disque est une structure intéressante et unique. Son but principal est d’agir comme un amortisseur. Les disques sont en fait composés de deux parties: un matériau dur externe et un noyau interne mou (rempli de gel).

Le disque est composé à l’origine majoritairement d’eau. Au fil du temps, cependant, les disques se déshydratent et deviennent plus rigides et pour certaines personnes, cela peut être une source de douleur. La théorie est que la dégénérescence peut produire une petite quantité de l’instabilité et la substance du noyau interne du disque fuit hors du disque et enflamme les racines nerveuses autour du disque.

Parfois, une blessure de torsion endommage le disque et peut éventuellement conduire à une dégénérescence. En général, comme nous prenons de l’âge, il y a moins de protéines inflammatoires moins dans le disque et ce facteur est donc rarement une cause de la douleur après 6o ans.

Mal du dos – Les tissus mous

Les tissus mous autour de la colonne vertébrale peuvent également être douloureux. Une blessure aux muscles du dos (ou de grandes tensions et le stress) peuvent entraîner les muscles à s’enflammer et à manifester des spasmes, entraînant des douleurs et des possibilités de mouvement limitées.

Si la douleur dure plus de deux semaines, les muscles peuvent commencer à faiblir, et une faiblesse musculaire peut à son tour conduire à plus de douleur parce que les muscles sont moins aptes à aider à maintenir la colonne vertébrale.

Une autre structure qui joue un rôle dans la douleur dorsale est constituée par les muscles ischio-jambiers de la jambe. Les patients atteints de raideurs (rétraction) des muscles ischio-jambiers tendent à développer des douleurs au bas du dos, et ceux avec une douleur au bas du dos ont tendance à développer des raideurs dans les ischio-jambiers. La théorie est que les raideurs dans les ischio-jambiers limitent les mouvement dans le bassin, de sorte que le mouvement est transféré sur une partie de la colonne vertébrale et augmente son stress.

Enfin, les ligaments et les tendons qui sont attachés et relient une structure à une autre dans la colonne vertébrale peuvent également se blesser et causer de la douleur au dos.

Nous espérons qu’une meilleure connaissance de l’anatomie vertébrale vous aidera à mieux gérer la préservation de sa santé et à prendre conscience comment le stress du quotidien peuvent parfois entraîner le mal du dos.