Douleurs lombaires

Qu’est-ce que la douleur lombaire ?

La lombalgie est tout type de douleur ou d’inconfort situé tout au long de la partie postérieure de la région inférieure du tronc, s’étendant vers le bas jusqu’au bassin. Le bas du dos est également désigné comme la zone lombaire ou la colonne vertébrale lombaire.

 

douleurs lombaires
 

La plupart des gens connaîtront des maux de dos à un moment donné ou un autre de leur existence. La lombalgie est le mal de dos et le problème de santé qui constitue la cause la plus fréquente d’invalidité professionnelle et d’absentéisme au travail.

La lombalgie peut durer brièvement ou peut être chronique, ce qui est défini comme une période qui dure plus d’un trimestre. Vous pouvez ressentir une douleur irradiante et ennuyeuse, ou bien une douleur tranchante et explosive. Certaines douleurs peuvent être si extrêmes qu’elles peuvent contraindre à garder le lit et être dans l’incapacité de bouger. La lombalgie aiguë se résout souvent en quelques semaines avec des exercices pour le dos et des soins adéquats (voir ICI), mais elle peut devenir chronique et entraîner des problèmes plus graves au fil du temps.

Il existe de nombreux organes présents dans le bas du dos (tissus musculaires et nerveux, ligaments, tendons), ce qui rend très sensible cette région lombaire.
Ces organes peuvent être affectés par des inflammations, des irritations à cause de facteurs extérieurs (comme des claquages ou des traumatismes dus par exemple, à des mouvements trop brusques, de mauvaises postures, des charges trop lourdes soulevées, etc.) ou à des causes internes comme l’arthrite.

Quels sont les facteurs de risque pour cette catégorie de douleur dorsale (douleurs lombaires) ?

Bien que tout le monde puisse éprouver des douleurs lombaires, il y a certains facteurs de risque qui vous rendent plus susceptibles de rencontrer des maux de dos à un moment dans votre vie. Le fait d’être âgé de plus de 30 ans et d’avoir un mode de vie sédentaire sont les plus communs. En outre, les facteurs de risque comprennent :

– des malformations congénitales (présentes à la naissance) ou acquises (par exemple, la scoliose),

– des antécédents familiaux de maux de dos ou de maladie de la colonne vertébrale,

– le vieillissement,

– l’obésité,

– une mauvaise posture,

– un mode de vie sédentaire,

– le fait de fumer,

– le stress et l’anxiété,

– des muscles abdominaux faibles.

Quelles sont les causes des douleurs lombaires ?

 

le mal de dos
 

Comme les autres parties du dos, la douleur lombaire est souvent causée par des mouvements malencontreux, mal effectués, brusques.

Les personnes qui ont peu d’activité physique et qui sont trop sédentaires sont plus enclines à ce genre de traumatismes pouvant entraîner des lombalgies ou douleurs lombaires.

Alternativement, un problème dans une autre partie du corps, tels que les organes de reproduction, peut aussi irradier vers le bas du dos et causer une douleur lombaire.

Les causes structurelles de la douleur dorsale du bas du dos

La lombalgie peut être due à une blessure, une inflammation ou une infection des os et des tissus, y compris :

– la hernie discale,

– les spasmes musculaires,

– l’arthrose,

– l’ostéomyélite (infection ou inflammation des os de la colonne vertébrale),

– l’ostéoporose (maladie métabolique des os),

– la maladie de Paget,

– des lésions du nerf sciatique due à une sténose spinale ou une maladie dégénérative des disques,

– la dégénérescence vertébrale (la maladie dégénérative des disques, également appelé arthrose),

– la sténose spinale (un rétrécissement du canal médullaire qui exerce une pression sur la moelle épinière ou les nerfs),

– la fracture de la colonne,

– la spondylodiscite (une infection ou une inflammation des articulations de la colonne vertébrale),

– des entorses et foulures dues à une sollicitation trop importante du dos ou une blessure.

Autres causes possibles de douleur au bas du dos

D’autres systèmes de l’organisme que le système neuromusculaire peuvent entraîner une douleur lombaire, tels que :

– la fibromyalgie,

– une maladie inflammatoire pelvienne,

– la grossesse,

– le syndrome prémenstruel,

– le prolapsus utérin.

Quelles sont les complications possibles de la douleur lombaire ?

La lombalgie peut conduire à diverses complications en fonction de la maladie ou du trouble sous-jacents. La bonne nouvelle réside en ce que la plupart des cas des douleurs lombaires peuvent être atténuées ou minimisées par des exercices pour le dos adéquats et efficaces comme vous les découvrirez LÀ :

douleurs lombaires

Cependant, votre mal de dos peut devenir chronique et écrasant, affecter votre qualité de vie.

Au fil du temps, la douleur dorsale peut entraîner des complications, notamment :

– l’absentéisme au travail ou à l’école,

– la douleur ou l’inconfort chronique,

– des lésions nerveuses permanentes (en raison d’un nerf pincé), y compris la paralysie,

– une incapacité physique permanente,

– la réponse physiologique et psychologique à la douleur chronique,

– une mauvaise qualité de vie.